dimanche, juin 18, 2017

L'enjeu vital du Proche-Orient

La démographie est un enjeu vital. Si nous ne faisons pas plus de petits Français (sujet sur lequel je reviendrai) et si nous laissons l'invasion migratoire venue d'Afrique nous submerger, il n'y aura plus de France parce qu'il n'y aura plus de Français. C'est aussi simple que cela, et ce mouvement suicidaire est déjà bien entamé.

Il faudrait avoir le courage de débrancher les pompes aspirantes à immigration que sont nos système sociaux débilitants, il faudrait avoir le courage de repousser les envahisseurs par la force, c'est-à-dire le courage d'en tuer en quantité.

Cependant, il ne faut pas nous raconter d'histoires : nous savons bien que nous n'aurons, peut-être, ces courages là que quand il sera beaucoup trop tard.

Il est donc vital que les immigrants soient arrêtés sur nos limes. Toujours la bonne vieille technique impériale du glacis : il faut défendre la frontière en avant de la frontière. Rien n'a changé depuis Varus.

Pour que vous compreniez l'ampleur et la difficulté de la tâche, il me suffit de citer, de l'ouest vers l'est, les pays composant ce glacis : Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Israël, Liban, Syrie, Turquie.

Je ne suis pas Talleyrand, je ne sais pas si les politiques de Sarkozy et de Hollande en Libye et en Syrie sont des crimes ou des fautes, mais ça ne m'étonnerait pas qu'elles soient les deux.






Aucun commentaire: