dimanche, mai 13, 2007

La science des ânes

L'orthographe est, d'après nos modernes pédagogistes, la science des ânes.

Je préfère de beaucoup le point de vue du mathématicien Laurent Lafforgue, qui est que l'orthographe, la syntaxe et la grammaire constituent la première forme de pensée structurée. Or, une structure de pensée, de raisonnement, est indispensable au développement de l'intelligence.

Il est vrai que les pédagogistes, obsédés jusqu'à la bêtise d'égalitarisme, sont fondamentalement ennemis de l'intelligence et du savoir, qui sont toujours des outils de distinction.

De plus, la deuxième obsession des pédagogistes, chasser l'ennui de l'école et rendre l'apprentissage ludique, achève de ruiner l'instruction. Comme le dit Audiard avec son humour dans Mélodie en sous-sol, "Le travail, c'est comme un handicap, quand on l'a de naissance ou très jeune, on en prend l'habitude, on ne le remarque pas, mais si on ne l'a pas eu tout petit, après, c'est trop tard."

Je rapproche sans hésitation l'orthographe déplorable que je rencontre chez les jeunes ingénieurs et une confusion de la pensée et de l'expression qui n'est pas sans m'inquiéter.

Il peut y avoir des fautes d'inattentions (il y en a aussi sur ce blog !), mais, de plus en plus fréquemment, il y a des fautes lourdes qui témoignent de véritables contresens, d'une incapacité à construire un raisonnement et à l'exposer de manière claire.

Pour achever de vous démoraliser, vous lirez au début de la conférence de presse de L. Lafforgue cette lettre d'un ouvrier agricole ayant eu son "certif" dans les années 50. Aucun des bacheliers que je connais n'est capable d'écrire aussi clairement, sans même évoquer l'orthographe parfaite.

Mais bien sûr, rappelez cela, c'est être"réactionnaire" ! Peut-être ai-je tort, peut-être que, le progrès faisant rage, l'expression claire et le mot juste sont devenus inutiles, n'est-ce pas ?

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Il est cocasse,voire regrettable, qu'un billet consacré à l'orthographe se termine sur une faute d'accord des plus élémentaires ("l'expression claire et le mot juste sont devenus inutileS").

Signé un bachelier des années 2000 élévé en plein air et nourri à la méthode Boscher

fboizard a dit…

Merci. C'est corrigé. Cela fait partie des fautes d'inattentions signalées ci-dessus.

Puisqu'il faut tout vous dire, la raison en est essentiellement technique, avec un peu de paresse de ma part : les messages sont plus faciles à relire une fois publiés. Mais, une fois qu'ils sont publiés, j'ai souvent la flemme de les corriger.

pierre_robes_roule a dit…

Avant de lire ce commentaire (je ferais l'effort de corriger mes fautes d'attention), il est sérieusement conseillé de s'assoir

Citation :

"Grace à la critique marxiste et au progèrs de la sociologie qui s'en inspire,[...] on a enfin compris que l'idéologie de la Science n'est que l'idéologie d'une classe particulière de la société qui s'en sert pour mystifier les autres classes qu'elle domine".

Vous pouvez vous relever.

Extrait du rapport Legrand de 1982 "Pour un collège démocratique", citation elle-même extraite du dernier livre de Raymond Boudon "Renouveler la démocratie - Eloge du sens commun" publié chez Odile Jacob 25€ chez tous les bons lbraires. (cf page 274 - chapitre du bon usage des données d'opinion)

Raymond Boudon, un homme libre avec un grande culture dont chaque livre est un régal même si je ne suis pas toujours entièrement d'accord avec lui.

J'ai mis plusieurs heures pour me remettre de ce choc.
Misère du Relativisme. Si je devais retenir un seul argument en faveur de Sarko, c'est bien son attaque contre le relativisme.

Quand au reste on verra, mais la réforme de l'éducation nationale prendra un temps fou. Pour cette réforme je ferais assez confiance aux profs mais attention ceux qui enseignent et qui souvent se rendent compte de la gravité de la situation. Sur ce dernier point, je veux concevoir quil y ait débat.

NB: Notez aussi que je ne vous ai pas appelé Fabrice, mon cher Franck.

Anonyme a dit…

La révolusyon de l'ortograf è déja komansé é èl se propaj rapidman...-> www.ortograf.net

doumebis a dit…

ben le problème c'est que conditionnée comme je le suis par une orthographe assez académique...je vous trouve illisible à vous lire phonétiquement. Une petite faute par ci par là, d'accord on peut l'excuser (l'erreur est humaine) mais trop c'est trop et cela frise le manque de respect quand on oblige celui qui vous lit à faire un effort suppléméntaire pour vous déchiffrer